Périgueux

Préfecture du département de la Dordogne, Périgueux réserve à ses visiteurs un cadre historique exceptionnel. Depuis l'antiquité, en traversant le moyen âge et la Renaissance, les éléments architecturaux y sont admirablement préservés.

La Tour de Vésone, Périgueux	© Alban GILBERT/CRTA
La Tour de Vésone, Périgueux © Alban GILBERT/CRTA

Une ville deux fois millénaire

Si Périgueux et ses proches environs étaient déjà occupés aux origines de l’Humanité, la première ville, nommée Vesunna (nom d’une divinité tutélaire gauloise dont le rite sera conservé par les romains), date du Ier siècle avant J.-C. pendant l’occupation romaine en Gaule.

Vers le Xe siècle, un centre monastique fréquenté par les pèlerins se forme sur la colline qui domine la rivière autour du sanctuaire de saint Front, évangélisateur du Périgord. Un bourg fortifié de religieux, marchands et artisans, se constitue et devient une étape majeure sur la voie de Vezelay, pour les pélerins en direction de Saint-Jacques de Compostelle.

Sa singularité provient de sa composition autour de deux centres clos, la Cité et le Puy Saint-Front, autour desquels se développent des faubourgs. Théatre de cette rivalité, les combats se multiplient sur l’actuelle place Francheville, ancienne carrière de pierres "entre-deux-villes". Un acte d’union donne naissance à la ville de Périgueux en 1240 sous le règne de Saint Louis.

L'eschif de Creyssac à Périgueux (© Alban GILBERT/CRTA)
L'eschif de Creyssac à Périgueux (© Alban GILBERT/CRTA)

À la Renaissance, Périgueux continue de se développer et devient un carrefour marchand dans la région. Ni les soulèvements des croquants, ni la Révolution, n’entament la réputation commerciale de la ville.

Devenue Préfecture du département, c’est néanmoins l’arrivée du chemin de fer, sous le Second Empire, qui attire de nouveaux habitants. La population double pratiquement en 30 ans. 

Loin du théâtre des conflits, la population de la Dordogne n’en subit pas moins les conséquences de la Grande Guerre. L’économie doit soutenir l’effort de guerre : les ateliers cheminots deviennent "Ateliers de la défense nationale" et fabriquent des obus. (source : site internet de la Ville Périgueux

La cathédrale Saint-Front (© Alban GILBERT/CRTA)
La cathédrale Saint-Front (© Alban GILBERT/CRTA)

La cathédrale Saint-Front

L’histoire de l’église se rattache à la légende de St-Front qui évangélisa le Périgord vers le IVème ou Vème siècle. 

La première église fut bâtie par l’évêque Chronope vers 500-536. Les Normands la détruisirent vers 845. Le lieu attirant de plus en plus de monde, l’évêque Frotaire est envoyé à Périgueux en 976, par Hugues Capet, pour construire la grande abbaye de St-Front qui sera consacrée en 1047.

L’église abbatiale ne pouvait accueillir les pèlerins de Compostelle, on construisit donc une église à coupole au cours du XIème siècle.

En 1120, un incendie ravage le bourg, la vieille église et une grande partie de son abbaye. En 1525 on construisit une église paroissiale (St-Jean-Baptiste puis Ste-Anne) accolée au Nord-Est, là où est maintenant la chapelle de la Vierge.

Entre 1760 et 1764 les coupoles, en très mauvais état, furent couvertes d’une charpente cruciforme couverte d’ardoises.

Commencée en 1852 par l’architecte Paul Abadie la restauration (ou reconstruction) dura un demi siècle. Il respecta le plan et les volumes de l’édifice mais redessina l’ensemble de l’architecture. (source : site internet de l'association des amis de la cathédrale Saint-Front de Périgueux)

Périgueux vu par vous sur Instagram

#paysdebergerac  #perigueux  

Musée Vesunna	© Mon Nuage CRT NA
Musée Vesunna	© Mon Nuage CRT NA

Musée Vesunna © Mon Nuage CRT NA

La Tour de Vésone, Périgueux	© Mon Nuage CRT NA
La Tour de Vésone, Périgueux	© Mon Nuage CRT NA

La Tour de Vésone, Périgueux © Mon Nuage CRT NA

Promenade dans les rues de Périgueux	© Alban GILBERT/CRTA
Promenade dans les rues de Périgueux	© Alban GILBERT/CRTA

Promenade dans les rues de Périgueux © Alban GILBERT/CRTA

Jour de marché au pied de la cathédrale Saint-Front à Périgueux	© Alban GILBERT/CRTA
Jour de marché au pied de la cathédrale Saint-Front à Périgueux	© Alban GILBERT/CRTA

Jour de marché au pied de la cathédrale Saint-Front à Périgueux © Alban GILBERT/CRTA