Agneau du Périgord

L’agneau est depuis toujours un élevage traditionnel au Périgord. Il s’agit d’une viande de qualité qui a obtenu l’indication géographique protégée en 2011. L’élevage traditionnel permet d’obtenir un produit apprécié de tous, un produit du terroir, typique de la gastronomie périgourdine.
Agneau du Périgord
Agneau du Périgord

L'élevage ovin

Le Périgord a toujours privilégié l’élevage qualitatif plutôt que quantitatif. Depuis le XIXème siècle, le département est le témoin d’une production traditionnelle d’agneaux, ce qui en fait une viande de qualité et certifiée. L’agneau du Périgord est élevé sur un territoire avec des ressources agronomiques limitées. Pour cela l’éleveur périgourdin choisi des races rustiques qui peuvent revaloriser des zones à faible potentiel.

 

C’est cet élevage traditionnel qui a permit à l’agneau du Périgord d’obtenir l’IGP. Nourris au lait maternel et avec des fourrages présents sur l’exploitation pour finir l’élevage, l’agneau du Périgord est  de couleur rose clair avec un gras de qualité. Cette couleur rosée s’explique par le jeune âge de l’agneau ainsi que la période d’allaitement.

 

 

Trois signes de reconnaissance ont été attribués à l’agneau du Périgord : le Label rouge, l’Indication Géographique Protégée et l’Appellation d’Origine Protégée. Ces titres récompensent ainsi la qualité du produit depuis l’élevage jusqu’à la commercialisation. La production ovine se concentrait initialement dans le Nord-est et l’Est du département de la Dordogne dans des territoires peu fertiles. Or aujourd’hui, seuls les territoires de la Dordogne ainsi que quelques territoires voisins comme le Lot, le Lot-et-Garonne et la Corrèze peuvent bénéficier de l’IGP. Cette étendue géographique répond aux critères d’élevage traditionnel.

 

Nos recettes de cuisine

Au départ, le lait de brebis primait sur la viande mais cela n’a pas duré bien longtemps. Au XIXème siècle on servait déjà l’agneau lors de pâques et aujourd’hui il se déguste toute l’année sous différentes formes. Il est accompagné traditionnellement de flageolets ou de pruneaux mais peut très bien s’accompagner d’une purée par exemple. 

 

agneau
+
Agneau du Périgord
carré d'agneau
+
Carré d'agneau printanier à la purée d'asperges
Épaule d’agneau farcie périgourdine
+
Épaule d’agneau farcie périgourdine
Epaule d’agneau du Périgord aux pommes de terre et aux girolles
+
Epaule d’agneau du Périgord aux pommes de terre et aux girolles
Côtelettes d’agneau du Périgord laqué à l’orange et couscous à la cannelle
+
Côtelettes d’agneau du Périgord laqué à l’orange et couscous à la cannelle
Ragoût d’agneau printanier
+
Ragoût d’agneau printanier