Saint Michel de Montaigne

 St Michel de Montaigne est connu par son château où naquit et mourut le célèbre écrivain, Michel Eyquem de Montaigne (1533-1592)

Vue depuis Saint Michel de Montaigne
Vue depuis Saint Michel de Montaigne
La Tour de Montaigne
La Tour de Montaigne
Randonnée à Saint Michel de Montaigne
Randonnée à Saint Michel de Montaigne

A la frontière entre la Gironde et la Dordogne, à 7 kms au nord de Castillon la Bataille, St Michel de Montaigne est connu par son château où naquit et mourut le célèbre écrivain, Michel Eyquem de Montaigne (1533-1592), conseiller au Parlement, Maire de Bordeaux, Gentilhomme de la chambre du Roi et infatigable voyageur.

Saint Michel de Montaigne se trouve dans l’Appellation « Montravel ». Ces vins et ces vignobles qui datent des croisades, Michel de Montaigne sûrement a pu contempler leurs descendants de sa tour lorsqu'il écrivait ses essais. C'est un pays viticole, d'ailleurs le Montravel a l'originalité d'avoir des coteaux exposés au Sud, parfaitement ensoleillés, tout à fait adaptés à la qualité des vins de notre région. 

Ce village comportant un très grand massif forestier, est essentiellement agricole et viticole. Les vignes sont idéalement placées sur un plateau bien exposé et produisent un vin d'une très grande qualité.

 

Vous découvrirez dans le village son église.
Elle est classée Monument Historique et fut construite au XIIe dont une coupole romane sur pendentif (hauts piliers typiques en triangle). 
La voûte, de la porte à la coupole, est tombée à la suite d'un incendie pendant les guerres de religion. La voûte actuelle a été refaite au début du XVIIe siècle par des fonds donnés par la femme de Montaigne.

L'Autel : 
Du début du XVIIIe siècle, vient de l'Abbaye de Vauclair. Sous l'autel se trouve une pierre tombale, celle de Pierre Eyquem, père de Montaigne, qui se trouvait certainement auparavant au pied d'un pilier. 

La Chaire :  
Du début du XVIIIe siècle ; sous la chaire sont enterrés les descendants de Montaigne (inscription).  

Le Confessionnal :  
Du XVIIIe siècle, de style baroque. 

Le Chemin de croix : 
Chef d'œuvre de 1975 en ardoises sculptées (matière difficile à travailler) de Privat, artiste bordelais.

Le cœur de Montaigne : 
Dans la page du livre "Livre de raison" ayant trait à la mort de Montaigne, il est écrit que son cœur fut déposé dans cette église.